Congélation sociétale

La congélation sociétale est la congélation préventive d’ovules non fécondés (ovocytes) pour des raisons de santé ou autres et représente une contribution importante au maintien de la fertilité féminine. Cette option permet aux femmes qui ne peuvent ou ne veulent pas encore satisfaire leur désir d’enfant d’avoir de meilleures chances de grossesse ultérieure.

La cryoconservation des ovocytes est une méthode révolutionnaire qui permet de conserver les ovules pendant une longue période sans en altérer la qualité. Les ovules sont congelés par le processus de vitrification, avec une congélation rapide et un stockage ultérieur à -196°C. Les ovules sont congelés un par un, de sorte qu’ils peuvent être reutilisés soit en une seule fois, soit individuellement, selon les besoins de la patiente ou du couple. Le taux de survie des ovules après congélation et décongélation est de 90-97%, le taux de fécondation est de 71-79%. Le principal avantage de la congélation des ovules est qu’aucun spermatozoïde n’est nécessaire au moment du prélèvement des ovules.

Le vieillissement ovarien entraînant une diminution du nombre total d’ovules chez la femme et une détérioration de leur qualité, les chances de tomber enceinte à l’âge de 37 ans sont déjà considérablement réduites. Ce processus est irréversible et, après l’âge de 40 ans, les chances de tomber enceinte à partir de ses propres ovules sont minimes. La détérioration de la qualité des ovules signifie une réduction de leur capacité de fécondation et une augmentation de la probabilité de défauts génétiques. Chez les jeunes femmes, les défauts génétiques des ovules se produisent dans 20 % des cas, chez les femmes plus âgées, ils atteignent 50 % et continuent d’augmenter avec l’âge. Par conséquent, l’âge idéal pour les femmes qui envisagent la congélation d’ovules se situe entre 31 et 35 ans, mais ce n’est pas une exigence.


Congrès international VITA NOVA

7666

bébés sont conçus avec notre aide

Grâce à GYN-FIV, nous sommes une famille